photostger_logo

08 Avr UPLA | Notre Histoire

UPLA | Notre Histoire

Paris, 1973

Les jeans sont pattes d’eph, les cheveux longs, les lunettes petites et rondes, Janis et John tiennent le haut du pavé musical et l’heure est à la découverte de nouvelles contrées et cultures, loin des dogmes établis façon «Peace and Love». C’est cet air du temps «ethnique» que flaire avec talent quatre amis inspirés et avant-gardistes le premier concept-store parisien, en lieu et place d’une ancienne crèmerie, dans le quartier des Halles de Paris. Mi-boutique, mi-bazar, les étalages UPLA – pour Union des produits laitiers et Avicoles, proposent tout aussi bien des boutons de nacre, de la vieille dentelle, des petits meubles et accessoires futés pour la maison, des confitures «home-made» que de l’eau de toilette Crabtree and Evelyn, des bicyclettes hollandaises ou des pantalons de charpentier américains qui s’arrachent comme des petits pains, importés au gré des voyages des tenanciers de ce joyeux commerce hétéroclite.
L’aventure des quatre amis fondateurs prend un nouvel essor lorsqu’ils proposent une besace multipoches dite « du pêcheur », modèle phare de la collection, que les filles et femmes de l’époque plébiscitent, porté en bandoulière, en cuir naturel ou en toile de coton colorée, les mains libérées. Exit le sac à main : le style «Upla» est né !

Paris, Saint-Germain des Prés, 2015

42 ans et près de 400 000 besaces du pêcheur plus tard, Upla a traversé la Seine sans se départir de son esprit industriel : c’est aujourd’hui dans les locaux d’une ancienne imprimerie de 300 m2 au cœur de Saint-Germain-des-Prés, à deux pas du mythique Café le Flore, que la nouvelle boutique/atelier – recentrée désormais sur la maroquinerie – accueille les parisiennes chics, quelques-uns de leurs conjoints chocs et de nombreuses fashionistas japonaises, venues dénicher l’un des 25 modèles aux 60 déclinaisons chacun, parmi eux la fameuse « besace du pêcheur ».
Intemporel, ce «basique» de la collection Upla se porte avec élégance ou nonchalance, le soir en robe griffée ou la journée en jean-baskets. La besace s’acoquine de matières et de coloris dans le but de « revenir aux fondamentaux de la marque ». Un travail en équipe qui n’est pas sans rappeler celui des fondateurs : l’entreprise Upla est avant tout, une histoire de vie, qui – de génération en génération – perpétue un mode de vie cool et chic tout à la fois.